Cryptomonnaies : Francis Ngannou accepte de recevoir la moitié de la rémunération de son combat face à Cyril Gane en bitcoin

Cryptomonnaies : Francis Ngannou accepte de recevoir la moitié de la rémunération de son combat face à Cyril Gane en bitcoin

[DIGITAL Business Africa] – Le champion du monde de l’UFC, catégorie poids lourds, en phase avec la technologie économique de l’heure. Francis Ngannou porte au plus haut son intérêt pour la cryptomonnaie. Dans un tweet, le 18 janvier 2022, le prédateur, comme il se fait appeler, indique qu’il a accepté de recevoir la moitié de sa rémunération après son combat face au Français Cyril Gane en bitcoin.

Ci-dessous son tweet :

Traduction : « Je crois que le bitcoin peut donner du pouvoir aux gens partout dans le monde. Je suis donc ravi de m’associer à @CashApp pour prendre la moitié de mon indemnité pour mon combat #UFC270 en bitcoins. Je veux rendre les bitcoins plus accessibles à mes fans. Alors, je distribue 300 000 dollars en bitcoins ! Suivez @CashApp + déposez votre $cashtag avec #PaidInBitcoin », a-t-il écrit sur Twitter.

C’est donc près de 176,5 millions de francs Cfa que le champion camerounais recevra en bitcoins. Cerise sur le gâteau, il promet de distribuer officiellement ces 300 000 dollars en BTC à ses abonnés qui installent l’application CashApp. Comment les distribuera-t-il comme annoncé? Les internautes sont aux aguets sur ses comptes.

Selon Coin Tribune, il ne s’agit pas de la première tentative du champion dans le domaine des cryptos. En 2021, il a vendu des tokens non fongibles (NFT) générant 580 000 dollars. Après avoir fait beaucoup de recherches sur le Bitcoin, le Prédateur pense que le Bitcoin est « l’argent du futur ».

Lire aussi : Francis Ngannou : « Non, je ne me battrai plus pour 287 millions de F.CFA ou pour 344 millions de F.CFA. C’est fini ! »

Cash App (anciennement Square Cash) est un service de paiement mobile développé par Square, Inc. Qui permet aux utilisateurs de transférer de l’argent entre eux à l’aide d’une application pour smartphone. Le service est disponible aux États-Unis et au Royaume-Uni. Le 21 mars 2021, le service a enregistré 36 millions d’utilisateurs actifs. Sa première version date de 2013.

Le Camerounais emboîte ainsi le pas à l’Argentin Lionel Messi, qui lors de son arrivée au Paris Saint-Germain, à l’été 2021, a touché une partie de son salaire en « $PSG », la cryptomonnaie du club, spécifiquement dédiée aux fans du club.

Les cryptomonnaies s’insinuent donc progressivement dans le domaine sportif

Une autre star du football américain Aaron Rodgers, a également fait une annonce similaire en 2021. Aussi, l’application avait déjà fait appel aux célèbres basketteurs des Warriors Klay Thompson et Andre Iguodala. 

« Le monde sportif représente un réel potentiel pour les sociétés crypto et les faits parlent d’eux-mêmes. Ce domaine rallie un public d’ovation large qui aurait difficilement eu vent de ces services. Et si certains investisseurs pensent à d’autres secteurs florissants, celui-ci reste une des meilleures options. Il faut l’admettre, les partenariats avec les célébrités sportives essaiment aisément l’opinion publique. Une grande partie de la population est amoureuse du sport, quel que soit le type », écrit Coin Tribune.

En NBA, les dirigeants de Sacramento nourrissent encore une réflexion quant à ceux mode de paiement pour leurs joueurs. Vivek Ranadive, propriétaire de la franchise (équipe), est passionné des nouvelles technologies.

 « Je vais annoncer dans les prochains jours que je vais proposer à tous les membres de l’organisation des Kings de se faire payer en Bitcoin pour la part de salaire qu’ils souhaitent, y compris les joueurs », a-t-il déclaré en avril 2021.

Par Jean Materne Zambo, CamerExcellence

Naviguez sur le site web CamerExcellence par Tags : Francis Ngannou

Ils font la fierté du Cameroun

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code