Le développement de l’Afrique noire comme leitmotiv de l’économiste camerounais Albert Zeufack

Le développement de l’Afrique noire comme leitmotiv de l’économiste camerounais Albert Zeufack

3 Fév 2022 | ÉCONOMIE | 0 commentaires

[CamerExcellence] – C’est une obsession de sa part que de voir l’Afrique subsaharienne développée. Albert Zeufack est l’économiste en chef de la Banque mondiale pour la région Afrique. C’est le tout premier Africain noir nommé à ce poste.

Il est à la tête d’une instance, le Bureau de l’économiste en chef de la Banque mondiale pour la région Afrique. La chambre propose des solutions qui trouvent matière à développer l’Afrique noire. Cela en mettant en la disposition des économistes du mondes des articles de recherche sur l’Afrique subsaharienne. Grosso modo, c’est à ce niveau que la Banque mondiale examine les projets et décide des budgets à leur alloués. Ses principales cibles sont donc les dirigeants africains.

Albert Zeufack est également membre du réseau de l’ONU pour le développement durable, membre du Comité technique consultatif pour la Charte des ressources naturelles (Oxford). Sans oublier son statut de membre du Conseil consultatif de l’Institut pour la gouvernance des ressources naturelles (NRGI) et membre du Conseil d’administration du Consortium pour la recherche économique en Afrique (AERC).

Programmé pour diriger

L’économiste en chef a occupé plusieurs postes avant d’être porté à la tête du Bureau de l’économiste en chef de la Banque mondiale pour la région Afrique, en 2016. Notamment, directeur au pôle mondial d’expertise en macroéconomie et finances publiques et chef de file d’une communauté d’experts de la Banque mondiale sur les économies de rente.

Il a occupé différents postes au sein des Régions Afrique, Asie de l’Est et le Pacifique, et Europe et Asie centrale. Entre 2008 et 2012, il va travailler dans le fonds souverain malaisien, en tant qu’économiste en chef et directeur de la recherche et de la stratégie. Il faut noter que c’est à la faveur du programme de recrutement des  « Jeunes professionnels » en 1997, qu’il rejoint la Banque mondiale

 Sur le plan académique, Albert Zeufack est titulaire d’un doctorat en sciences économiques du CERDI-Université de Clermont-Ferrand (France). Il est également titulaire d’un DEA en analyse et politiques économiques de l’Université de Yaoundé (Cameroun).

Par Jean Materne Zambo, CamerExcellence

Lire aussi

Albert Zeufack , l’économiste en Chef de la Banque mondiale

Naviguez sur le site web CamerExcellence par Tags : Albert Zeufack

Ils font la fierté du Cameroun

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code