La Camerounaise Dr Babette Christelle Tchonang recrutée dans un labo de la NASA pour trouver des solutions à la menace climatique

La Camerounaise Dr Babette Christelle Tchonang, recrutée dans un labo de la NASA pour trouver des solutions à la menace des changements climatiques

14 Fév 2022 | SCIENCES | 0 commentaires

[CamerExcellence] – De Dschang au Cameroun à la NASA en Californie aux États-Unis. L’océanographe et physicienne Dr Babette Christelle Tchonang, titulaire d’un PhD en océanographie, a intégré ce mois de février 2022 le Jet Propulsion Laboratory de la NASA (National Aeronautics and Space Administration) en Californie. Le JPL étant un centre de recherche spatiale de la NASA géré par le California Institute of Technology, créé en 1936 et situé à Pasadena (Californie) aux États-Unis. La Camerounaise participera aux efforts de l’agence spatiale américaine pour la recherche de solutions pour préserver la planète menacée des changements climatiques.

Elle intègre la division Sciences de la Terre de la Jet Propulsion Laboratory et plus précisément de l’équipe Science de l’Océan et interaction atmosphère/Océan.  

« Ce que nous faisons c’est de donner aux décideurs des indicateurs de changement climatique et des paramètres clés qui permettent de dire que le changement climatique est en train de s’aggraver. Et ce sera au tour des décideurs, des entreprises, des populations, chacun à son niveau, de travailler pour que ce changement climatique puisse s’arrêter ou ne plus progresser », explique le Dr Babette Christelle Tchonang dans un entretien accordé à la Voix de l’Amérique.

La Camerounaise Dr Babette Christelle Tchonang, recrutée dans un labo de la NASA pour trouver des solutions à la menace des changements climatiques

Pour y parvenir, elle va étudier l’expansion des eaux sur la surface de la Terre à l’aide du satellite SWOT (Surface Water Ocean Topography) qui pourra observer jusqu’à la portée record de 15.000 km. Un satellite spécialisé sur l’étude des océans et construit conjointement par la NASA et les agences spatiales canadienne, française et britannique. Un projet sur lequel elle a d’ailleurs travaillé du moment où elle était thésarde au pôle français de l’agence spatiale européenne situé à Toulouse.

C’est en juillet 2021 qu’elle défend sa thèse de doctorat à l’Université de Toulouse sous le thème “Contribution du satellite SWOT (Surface Water Ocean Topography) pour l’analyse et la prévision océanique”.  

« C’est donc une suite du travail entamé en France qu’elle devra entreprendre en Californie. Le Dr Babette Christelle Tchonang est battante, brave et brillante car pour se retrouver à ce stade, elle est partie de Dschang où elle a obtenu une licence en physique. Après un court séjour académique à l’ Université de Yaoundé I, elle a effectué un master en océanographie à Cotonou au Bénin. C’est lors de ce master qu’elle a pris son envol, avec un itinéraire de battante : de Cotonou en Allemagne avec un projet indépendant », écrit Stephane Kenmoe.

A ses jeunes frères et sœurs, elle conseille de ne pas abandonner l’école. Ses conseils sont pleins de sens : « A la jeunesse, je vous conseille d’aller à l’école. Aimez vos études. N’écoutez pas ces personnes qui, sur les réseaux sociaux, disent qu’on n’a pas besoin de fréquenter pour être milliardaire. La question n’est pas d’être juste milliardaire. Il s’agit également de l’impact que vous voulez apporter. C’est ce que vous allez laisser comme histoire après que soyez parti qui compte. Nous parlons tous d’Einstein aujourd’hui. Pas parce qu’il a laissé une Tour Eiffel, une maison en or, mais parce qu’il a laissé l’impact de son savoir sur l’humanité. C’est de cela dont il s’agit. Concentrez-vous, limitez les réseaux sociaux ! Ne vous limitez pas aux problèmes qui se posent, regardez plus loin. »

Par Laurent Mbakoi, CamerExcellence

Plus d’infos sur le Dr. Babette Christelle Tchonang

Dr. Babette Christelle Tchonang au JT de Canal 2 International

Naviguez sur le site web CamerExcellence par Tags : Dr Babette Christelle Tchonang | NASA

Ils font la fierté du Cameroun

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code